Cela fait longtemps que j’ai envie d’écrire cet article. Je pense qu’il aurait même pu aisément remplacer celui des résolutions de la nouvelles année, comme pour marquer un changement. Mais l’important, c’est de l’écrire, peu importe quand.

Ce texte risque d’être un peu long donc si vous avez sous la main un plaid bien chaud et une bonne infusion au miel, c’est le moment de vous poser (si vous avez envie de faire ce petit voyage avec moi !).

Même si beaucoup de personnes pensent (et je le conçois totalement) que le métier de blogueuse est un métier où l’on gagne de l’argent facilement sans « ne rien faire », sachez que ce n’est pas la vérité, en tout cas pas la mienne. Tout dépend du sens que vous mettez au mot « blogueuse ». Pour moi, ce travail requiert un panel riche de compétences éclectiques. Etre blogueuse c’est savoir prendre des photos, savoir les retoucher, savoir écrire, savoir observer, s’avoir créer, être à la fois artiste et gérer son entreprise, savoir doser entre ouvrir son coeur et protéger sa vie… bref, de nombreuses caractéristiques parfois difficiles à ordonner et à prioriser.

Cet article n’est en aucun cas une plainte, bien au contraire, c’est plutôt une sorte de libération. En ce moment, je vois/entends beaucoup d’ « influenceuses » souffrir d’une surconsommation, à la fois matérielle et humaine. J’ai beaucoup observé ce phénomène en tentant de comprendre ce qu’il se passait réellement dans le coeur des gens mais aussi dans le mien. Cet effet de vouloir « plaire et toujours être au top » est un peu l’antithèse de ce que je suis aujourd’hui, et pourtant je suis tombée dedans à maintes reprises, et pas qu’un peu !

Vous ne le savez peut-être pas, mais j’ai commencé à bloguer en 2013. Alors il serait légitime de votre part de me demander : « Mais pourquoi les premiers articles ne datent que de 2017 ? ». Pour la simple et bonne raison que j’ai fait de nombreux resets. Pour la simple et bonne raison que je me suis beaucoup cherchée et beaucoup perdue.

Je fais partie de ces personnes qui ont une très grande sensibilité et beaucoup d’émotions en elles. Manquant profondément de confiance en moi par le passé, je trouvais cela marginal, déviant voir presque anormal d’avoir de l’attirance pour autant de domaines. En effet, très jeune je me suis intéressée à l’art en général. Mais pas que cela. J’ai pris des cours de dessin (j’ai énormément dessiné lorsque j’étais enfant et même au-delà), j’ai fait de la danse, j’ai pris 6 ans de cours de chant dans une école, j’ai fait de l’esthétique (j’ai maquillé dans des clips j’adorais ça !), j’ai beaucoup écrit, j’ai étudié les sciences du langage, le japonais (passionnée par ce monde-là depuis l’âge de 15 ans), j’ai toujours aimé la mode et encore plus la photographie… bref vous l’aurez compris : un monde parfois compliqué à mettre en ordre. Et tout le problème était là : vouloir à tout prix être logique et entrer dans une « norme ». Pourquoi ? Parce que c’est rassurant pour une enfant qui manque d’amour propre.

Je vous raconte tout cela pour en venir au point le plus important de cet article : la créativité. J’ai enfin compris avec les années que mon blog me permettait de faire ce que j’aimais et d’être qui j’étais : une âme libre de créer selon ses rêves et ses envies.

Hier j’ai acheté le bouquin « Inspirations » de Natacha Birds et j’ai totalement été captivée par ses mots et son expérience. J’ai quasiment dévoré son livre en même pas 24 heures. En effet elle parle de son évolution dans la blogosphère et de ses émotions d’artiste, sa créativité et sa façon de la voir le monde. Une véritable aubaine à mes yeux. Et comme je pense que rien n’arrive au hasard, je me suis encore plus interrogée sur tout ce que j’ai pu vous citer plus haut. Cela fait maintenant des semaines que je me mets à écouter de nouveau cette part de rêverie en moi, cette part que j’ai peut -être mal dosé à l’époque mais que j’aimerais aujourd’hui allier avec le reste de ce que je peux ressentir ou aimer. Je pense sincèrement que nous n’avons pas besoin d’entrer dans des cases, ni dans notre vie, ni dans notre travail, ni dans notre art.

Nous avons bien évidemment toute notre existence pour apprendre à nous connaitre et explorer notre âme. Mais pour être totalement soi-même, encore faut-il aller chercher au plus profond de nous. Et cela implique savoir prendre de la distance avec ce qui nous parasite. Pour certains ce sont les réseaux, pour d’autres un travail oppressant, cela peut être n’importe quoi. Mais pour avoir une créativité qui nous est propre et singulière, je pense qu’il ne faut surtout pas se comparer et savoir prendre des risques sans peur d’être jugé. Je ne dis pas qu’il ne faut pas s’inspirer bien au contraire, il faut juste révéler notre essence, la nôtre sans vouloir à tout prix ressembler à quelqu’un. Juste être fier d’être soi et avoir conscience de ce qui nous fait du bien.

C’est pour cette raison que je me pose pas mal de questions quant à l’organisation du blog et à son évolution. J’aime de tout mon coeur ce que je fais et je ne suis pas prête d’arrêter, mais je vous avoue que j’aimerais voir certains points évoluer. Par exemple, faire des sélections mode ne m’apporte plus le même plaisir qu’avant. Je continue de le faire car j’ai avant tout envie de vous faire plaisir, mais aujourd’hui (et je vous en avais déjà parlé) je préfère vous raconter quelques bribes de mon quotidien dans un de mes looks par exemple plutôt que faire des sélections juste parce que toute blogueuse mode en fait. Je préfère susciter votre imaginaire et votre part de rêverie. Je me lasse également de ce coté hiérarchique des « Catégories » lorsque parfois j’ai envie de parler d’un sujet et que je ne sais où je dois le placer pour rester « logique ». Ces petits détails, certes très anodins et peu importants, sont parfois des freins à la créativité. Je ne sais pas du tout comment cela va évoluer mais je sens que ça évolue. Le fait d’ouvrir ma page photo et de pouvoir enfin vous présenter mon Portfolio m’aide déjà beaucoup. C’est une partie de moi que j’aime partager avec vous et j’ai envie que ça continue, toujours un peu plus.

Aujourd’hui j’ai presque 30 ans et je n’ai plus les soucis de confiance que j’avais avant (en tout cas beaucoup moins). J’ai certes mes défauts mais j’apprends à être plus posée, réfléchie et moins impulsive face à mes décisions. Pour trouver un équilibre, il faut expérimenter et dans les métiers d’art (je considère le blogging comme une certaine forme d’art ou en tout cas j’ai envie que ça le soit), c’est un voyage intemporel qui ne demande qu’à grandir. Je vais donc voir ce que je modifierai et ce qui évoluera, sans pour autant faire un reset ou avoir peur de ne plus plaire si j’évolue. J’ai juste envie de retrouver cette part de magie qui donne tout son sens à la créativité.

Je vous remercie du fond du coeur d’avoir lu ces lignes et merci de partager quotidiennement cette jolie aventure avec moi. Je n’écris jamais autant mais là c’était comme une nécessité, je dirais même une évidence.

Je vous embrasse très fort et je vous dis à très vite dans le prochain article !

Bohaa Blog Mode & Lifestyle

8 Comments

  • Fille à paillette ✨
    13 janvier 2019 at 23 h 03 min

    Hello ma belle.
    C’est un article très touchant que tu partages avec nous. Je pense que l’essentiel est de te faire plaisir même si ça sort de ta ligne éditoriale c’est pas grave. Les gens te suivent pour qui tu es donc ils te suivront si tu sors un petit peu de ce que tu as l’habitide de proposer.

    J’ai hâte de te suivre pour cette année 2019.

    Morgane ✨

    Reply
    • Bohaa
      13 janvier 2019 at 23 h 13 min

      Merci beaucoup ma belle ça me touche vraiment ❤️❤️

      Reply
  • Barbaraa336
    13 janvier 2019 at 20 h 58 min

    Merci de te confier, c’est pas facile de se livrer et je me retrouve un peu dans tout ce que tu as dit. Et franchement , ça fait du bien d’avoir en face de nous une personne vraie. Je te suis depuis quelques temps sur Instagram et j’adore ta philosophie. Je me souviens, au début, le but des réseaux sociaux c’était de rapprocher les gens mais aujourd’hui c’est devenu un business sans âme. Mais toi tu partages avec plaisir, sans attente et c’est génial de pouvoir échanger avec toi. Alors merci !!! Bonne continuation à toi et courage :) Bisous

    Reply
    • Bohaa
      13 janvier 2019 at 21 h 40 min

      Merci ma belle ton petit message me touche beaucoup :) je t’embrasse fort ♥️

      Reply
  • Barbara
    13 janvier 2019 at 20 h 57 min

    Tout est dit et très bien dit …rester soi en toute circonstance pour créer le monde de demain rempli de belles expériences…peace and love…

    Reply
    • Bohaa
      13 janvier 2019 at 21 h 39 min

      Merci beaucoup ♥️

      Reply
  • Lilouuuu
    13 janvier 2019 at 19 h 25 min

    Très bel article, je me rappelle encore avant que tu réinitialise tout, avec tes photos claires et tout, j’ai suivie tes évolutions et petit à petit on apprend à te connaitre plus.
    Je partage ton ressentis quand tu dis  » faire des sélections pour vous faire plaisir  » je poste demain une sélection de manteau soldé que je n’ai pas vraiment pris plaisir à préparer. Et parfois je me dis, t’a 14 ans, t’as la possibilité d’être original, de plaire à un nouveau publics, que les ados puissent s’identifier à toi, et moi j’essaye de faire comme les autres, comme les  » grandes  », le truc c’est que je n’ai pas 20 ou 30 ans, je ne peux pas m’acheter des vêtements quand je veux, partir en voyage sur un coup de tête, aller shooter quand je veux, ou aller à des évènements. Mais je n’arrive pas à me trouver, à savoir quoi partager pour ressemblez à une fille de 14 et inspirez les filles du même âge.
    C’est tellement dur de se trouver, d’ailleurs je pense acheter le livre de Natacha, il me fait bien envie !
    Surtout fait toi plaisir avec ton blog, c’est ton endroit a toi !
    Bisous

    Reply
    • Bohaa
      13 janvier 2019 at 19 h 51 min

      Merci beaucoup pour ce gentil commentaire ma belle. Je comprends totalement ce que tu veux dire. Je pense que le plus important reste de te faire plaisir et c’est là que tu transmettras le meilleur :) Merci de me suivre depuis si longtemps ♥️ Je t’embrasse fort et continue surtout :)

      Reply

Leave a Reply